Programme

“Problem solved”

Technique, projet, métier, équipes • Résolution de problématiques, galères, succès, échecs.

Sommaire

Travail en mutation • keynote d'ouverture

« L’emploi est mort, vive le travail ! » nous dit le philosophe Bernard Stiegler. Pourquoi le système pyramidal vacille ? Pourquoi notre rapport au travail évolue ? Pourquoi le nomadisme collaboratif ? Quelle est l'importance du numérique dans tout ça ? On n'a pas forcément les réponses mais on a fait des expériences. Et on aime bien partager :-)

Stéphane Langlois et David Larlet

Stéphane et David ont co-créé scopyleft pour travailler différemment.

Startup : on s'est planté parce qu'on avait trop d'argent (entre autres)

Parce qu'on apprend plus de ses échecs que de ses succès, laissez moi vous raconter l'histoire d'une startup dont vous n'avez pas entendu parler alors qu'elle avait un (trop) gros budget, des investisseurs à succès, une équipe de vétérans et répondait à un besoin aujourd'hui important : le cloud personnel.

Jean-Pierre Vincent

Jean-Pierre fabrique du Web depuis 15 ans. Il a notamment travaillé pour Yahoo! au moment où la discipline de la performance web a été inventée, puis dans une startup morte trop vieille. Aujourd'hui il est consultant indépendant sur les architectures logicielles Web et la performance Web, et code ou fait coder si on le nourrit correctement. il est également formateur (JS, performances), auteur (HTML5 chez Dunod) et parfois conférencier ou professeur car le bénévolat c'est sympa. Basé à Paris, un jour il redescendra sur Toulon.

Se lancer dans le Web, sans rien y connaître : comment je m'en suis sortie

Après une première expérience professionnelle dans l'industrie, je décide de lancer une start-up dans les loisirs. Avec des connaissances et des compétences très limitées sur tout ce qui concerne le Web et l'économie numérique, je vous laisse imaginer mes galères de débutante ! Sur le format d'un retour d'expérience, je vous raconte comment je m'en suis sortie, en me formant et en trouvant les bonnes personnes pour m'accompagner.

Hélène Quaniaux

Hélène Quaniaux, 30 ans, fondatrice de Meet my Job. Elle réinvente les loisirs en proposant aux particuliers d'être initiés aux savoir-faire des artisans, des agriculteurs et des artistes partout en France.

Le Généraliste : dégrippeur de rouages, interconnecteur de personnes et grand orchestrateur du succès de vos projets

Les entreprises sont souvent organisées en silos. Chaque silo contient son lot d'experts et répond à ses propres objectifs. Seulement, pour réussir un projet en temps et en heure, il faut savoir mobiliser chaque silo et garder une vue d'ensemble. Pour fluidifier les process, faire que chaque acteur comprenne l'autre et que tout converge vers votre objectif, il vous faut un généraliste.

Nicolas Steinmetz

Curieux insatiable qui ne sait/veut pas rester dans sa boite ; Dev & Ops, Usages et Code/Infra ; Bref, un mouton à 6 pattes (ou généraliste ;-) )

La User Experience : comment optimiser les sites pour fidéliser les internautes

Aujourd'hui il ne suffit plus qu'un site soit graphiquement au point et techniquement responsif pour être plébiscité par les internautes. Il doit être pensé avec comme priorité leur point de vue, leurs besoins, leurs habitudes. La "user experience" (UX) devient ainsi centrale dans la séduction d'un nouveau client et dans la fidélisation des clients déjà acquis. Nous discuterons de quelques axes fondamentaux pour créer une expérience utilisateur réussite: l'ergonomie des pages, les composantes sociales et la gamification des contenus.

Teresa Colombi

T. Colombi est fondateur et CEO de LudoTIC, société spécialisée en ergonomie des interfaces et User Experience depuis plus de 10 ans.

To patch or not to patch

Face à un problème, on a toujours la solution de corriger « the right way » ou de patcher comme un cochon. Une tonne d’impératifs, de mauvaises habitudes nous poussent souvent à patcher. À l’inverse, de nombreux développeurs manquent parfois de pragmatisme et partent sur une implémentation trop poussée qui porte à créer d’autres problèmes de surqualité… C’est donc une histoire de compromis et cette conférence peut vous donner quelques pistes de solutions et des astuces.

Bastien Jaillot

Développeur Web fainéant et procrastinateur, Bastien a participé au développement de beaucoup de projets. Le temps manquant, il lui a fallut apprendre à faire des choix et donc un paquet d’erreurs. Il a fondé JoliCode, et vient d’écrire un livre sur la Dette technique.

Des projets qui marchent grâce à l'agilité

L'industrie du développement logiciel est encore relativement jeune et de trop nombreux projets finissent encore à la poubelle après avoir grillé en pure perte des montagnes de billets numériques.
La faute à des techniques de travail qu'on ne peut même pas qualifier d'obsolètes car elles n'ont jamais été adaptées.
Pourtant, l'apparition et surtout l'adoption de plus en plus massive des méthodologies dites « agiles » ont permis de faire un grand pas en avant dans la production de logiciels de qualités.
Comment s'appliquent concrètement les principes et valeurs du manifeste agile ? Quelles solutions l'agilité propose-t-elle aux problèmes posés par les méthodes de gestion de projet « classiques » ?

Thibault Jouannic

Freelance, mégalomane (mais un peu moins chaque jour), développeur passionné et pratiquant féru d’Aïkido.
Après (et un peu pendant) des études d’informatiques, il commence sa carrière dans la VoIP, avant de revenir au web, et travaille deux ans dans la TMA (tierce maintenance applicative).
De son emploi de « débuggeur pompier professionnel », il garde une aversion viscérale pour le travail bâclé, le code sale, l’absence de bonnes pratiques et la gestion de projet à l’arrache.
Indépendant depuis 2009, il aime se considérer comme un artisan, passionné par son métier, motivé par la satisfaction de ses clients et par l’amour du travail bien fait.

Etalab, nouvelles organisations, nouvelles méthodes, nouveaux projets

Au sein du Secrétariat général de la modernisation de l’action publique (SGMAP), qui fait partie des services du Premier Ministre, la mission Etalab n’est pas seulement en charge de l’Open data. C’est également une pépinière de projets innovants qui reposent sur des organisations et des méthodes nouvelles pour l’administration. Ces projets comme Data.gouv, Marchés publics simplifiés, OpenFisca ou BAN apportent effectivement des changements profonds dans les moyens et méthodes destinés à moderniser l’Etat.

Daniel Ratier

Daniel Ratier est secrétaire général de la mission Etalab chargée de l'ouverture des données publiques auprès du Premier Ministre. Auparavant, il a animé durant quatre ans la recherche sur l'impact du numérique sur les conditions de travail au Ministère du Travail et codirigé la rédaction d'un rapport sur le sujet. Son intérêt se concentre sur le numérique, le facteur humain et leurs interactions.

Emmanuel Raviart

Avant d'être directeur technique d'Etalab depuis 2013, Emmanuel a créé plusieurs entreprises du numérique : la SCOP Entr'ouvert dédiée à l'e-administration et l'identité numérique en logiciels libres; Easter-eggs, société de services en logiciels libres dont il a été le responsable technique. Il a également été consultant ou responsable technique au profit de différentes entreprises. Emmanuel a la passion du code LIBRE et il n'en a pas varié depuis 1997.

Les 8 étapes pour passer de 0 à 1000 clients par mois en 5 ans • Conférence sponsor

Après 5 ans d'existence, SG Autorépondeur s'étend dans près de 30 pays avec plus de 1000 clients mensuels réguliers. Mais cela n'a pas toujours été ainsi... Sébastien Gourrier, son fondateur partagera avec vous ses 8 grands défis que tout chef d'entreprise connaît tôt ou tard. A 23 ans, son premier challenge était de trouver une idée de projet rentable et qui le passionne, sans emprunter d'argent. Il vous expliquera 3 stratégies gagnantes. Créer une entreprise est un véritable métier que l'on n'apprend pas à l'école. Sébastien exposerasa méthode "F.O.R.M.A.T.I.O.N". Vous découvrirez sa plus grande peur, liée à son tout premier recrutement en 2013. Enfin, le fondateur de SG Autorépondeur vous parlera de son plus grand défi toujours d'actualité aujourd'hui : que devient sa société s'il est absent durant 2 jours, puis 1 semaine, puis 1 mois.

Sébastien Gourrier

Né à Toulon, Sébastien Gourrier a vécu toute son enfance dans un petit village provençal (Cuers). Après un BAC génie électronique avec mention, il s'engage dans l'Armée de l'Air et se spécialise dans la maintenance des équipements électroniques des avions de chasse. A 23 ans et après 5 ans au service de sa nation, le goût de l'entrepreneuriat et de l'indépendance lui fait décider de suivre des formations puis de créer SG Autorépondeur pour permettre aux entreprises de moins de 20 salariés d'automatiser une partie de leur business et même de vendre en dormant ! Son service avait rapidement été mentionné dans le magazine "Comment Ça Marche". La véritable passion de Sébastien est de faciliter la communication entre les êtres humains pour la rendre plus efficace et aussi vivante qu'une poignée de main.

Le standard comme input pour votre veille technologique

La veille technologique. Un devoir pour les entrepreneurs innovants, et pourtant une activité difficile à organiser. Veiller prend du temps. Il existe de nombreux media et applications, avec ou sans aspects communautaires qui permettent de suivre les dernières innovations technologiques. Néanmoins, il existe une ressource d’information extrêmement précieuse en terme de veille technologique du web, et peu utilisée par les entrepreneurs, il s’agit des organismes de standardisation. Il en existe de nombreux, classés par domaine (IoT, automotive, paiement, …). On retrouve dans ces groupes les géants du web, et ils y partagent leur stratégie technologique, on y trouve des informations de première main, et des outils aussi de validation de test. C’est également un bon moyen pour repérer les stars montantes du monde des développeurs web et tracer leurs activités. On traitera dans cette présentation quelques exemple d’organismes de standardization dans le web qui travaillent sur la question de la securité du web : FIDO Alliance, W3C, OWASP. - FIDO Alliance ou le retour du deuxième facteur d’authentification pour accéder à vos services web
- W3C ou l’amélioration de la sécurité des web apps
- OWASP ou le test de la robustesse de vos web app

Virginie Galindo

Virginie travaille pour gemalto, s’intéresse à la sécurité des mobiles et grenouille au W3C depuis 4 ans, en tant que chair du groupe Web Crypto, et récente membre élue de l’Advisory Board. Représente gemalto à FIDO Alliance.

Ouvrons la science et les données de la recherche. Maintenant.

En tant que chercheur académique, j'ai pu voir de l'intérieur comment est structurée la recherche au niveau national et européen, comment sont gérés les projets de recherche collaborative et ce qui (dé)motive un chercheur au quotidien.
Après maintenant plus de trois années passées à évoluer dans le monde *Open Source* toujours en interaction avec des laboratoires de recherche, j'ai pu constater qu'il y avait une étonnante similarité dans les fondamentaux de ces deux communautés. Cependant, comment expliquer que le monde de l'*Open Source* ait tant d'avance sur l'*Open Science* et l'ouverture des données qui en découle ? Quels sont les outils disponibles pour faciliter la collaboration au niveau national et international, et valoriser les travaux issus de la recherche scientifique ?
Quelques points que je vous propose d'aborder sans militantisme aucun, juste avec un angle académico-entrepreno-philosophique.

Julien Maupetit

Bio-informaticien structuraliste, en 2011, j'ai mis de côté mes legos aminés d'universitaire parisien pour venir entreprendre en Auvergne. Passionné par la science et les technologies du web, je me suis donné pour mission de développer des outils facilitant la collaboration scientifique et l'ouverture de la recherche à l'échelle planétaire. Et au delà.

5 ans la tête dans le guidon, l’histoire d’une startup dans la e-santé

2009 : Pose de la première pierre d’une application web de facturation de soins.
2015 : Revente du fonds de commerce à un éditeur leader du marché.

Entre ces deux dates, Florian et son associé ont suivi à la lettre les conseils apportés aux créateurs. Incubateur, prêts d’honneur, financement bancaires, capital risque : le chemin semble bien tracé. Mais les industries sont extrêmement différentes. Le logiciel est mal connu des accompagnants. La santé et son contexte réglementaire auraient nécessité d’autres outils.
“C’était première création d’entreprise et nous ne savions rien. Maintenant, nous avons des opinions très marquées sur beaucoup de sujets. Étudions avec un peu de recul notre chemin et discutons en tous ensemble.”

Florian Le Goff

Après formation spécialisée dans le développement informatique et la sécurité et quelques années dans le monde des télécoms, Florian a créé en 2009 une entreprise d'édition d'applications web métier pour la e-santé. Depuis 2015, il est consultant indépendant et accompagne des industriels et des startups dans la conception et l'exploitation de leurs produits de santé numérique.
Rejoignez-nous pour partager une journée entre professionels et passionés, en toute simplicité

Nos sponsors




Alwaysdata Bexter

Nos partenaires